Forum de discussion autour des Myth Cloth et de l'univers Saint Seiya
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'airsoft, une passion, un loisir, une virilité cachée? Ce qu'il faut savoir !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kifkifsaintseiya
FONDATEUR RESPECTE
FONDATEUR RESPECTE


Masculin
Nombre de messages : 2001
Age : 34
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: L'airsoft, une passion, un loisir, une virilité cachée? Ce qu'il faut savoir !   Jeu 6 Jan - 9:06

L'Airsoft en 3 mots : qu'est ce que c'est ?

Assez proche du plus populaire paintball, l'airsoft est une activité de loisir opposant plusieurs joueurs équipés de répliques d'armes propulsant des billes de plastique. Les équipes d'airsofteurs s'affrontent pour remplir les objectifs d'un scénario organisé.
Les projectiles utilisés ne contiennent pas de peinture, le joueur touché se déclarant de lui-même "OUT" ; le jeu repose donc uniquement sur le fair-play.

Les répliques, ou "airsoft guns", sont des mécaniques complexes utilisant un mécanisme par gaz ou air comprimé (manuellement ou électriquement). Mais derrière toutes ces technologies se cache avant tout un activité purement bon enfant, loin de tous les stéréotypes que l'on peut imaginer.



Les airsofteurs ne jouent PAS à la guerre !


Effectivement, la guerre est loin d'être un jeu à la base... Même si la plupart des airsofteurs revêtent une tenue militaire (très utile pour rester invisible des autres joueurs) ou de police d'intervention et que les équipements sont bien des répliques d'armes réelles, nous ne sommes absolument pas pro-militaires. Nous jouons à un jeu où les joueurs touchés par une bille sont éliminés.

Nous ne nions cependant pas le lien étroit entre certaines tenues des joueurs et l'univers militaire... Certains joueurs en sont passionnés ! Certains essaient également de promouvoir les scénarios fantastiques, imaginaires éloignées du thème de la guerre et les tenues humoristiques plutôt que les camouflages de simulation.

Contrairement aux jeux militaires par ordinateur, l'airsoft est un loisir pratiqué pour prendre l'air de la campagne, rencontrer des amis autour d'un barbecue, et avant tout prendre du plaisir dans un jeu basé sur le fair-play et la bonne humeur.

Bien évidemment, reconnaissons-le, il y a toujours de "vilains petits canards" qui font parler d'eux aux infos ou lors de braquages utilisant des répliques, mais à l'échelle de la communauté de l'airsoft, ces actes sont unanimement condamnés et leurs auteurs marginalisés.




Historique de l’Airsoft au Japon

Le Japon a toujours été un pays guerrier , mais depuis la fin de la seconde guerre mondiale le droit de posséder des armes à feu a été retiré à tous les citoyens ne faisant pas partie de la police ou des services de sécurité .En conséquence les passionnés d’armes et de tir ne pouvaient plus assouvir leurs passions , et cette situation dura jusqu’à la fin des années 70 ; Date à laquelle les armes neutralisées (qui étaient restées en vente libre et qui n’étaient que de vulgaires presse-papiers ) furent remplacées par un nouveau type de produit : Les maquettes d’armes.
Ces répliques en plastique se présentaient sous forme de kits à monter et étaient commercialisées par Marushin, gros fabriquant de maquettes à l’ époque . Bien que très fidèles, ces maquettes ne fonctionnaient pas.

Puis arrivèrent les " Model Guns", lesquels grâce à de puissantes amorces reproduisaient le fonctionnement semi- automatique , voir automatique, des armes qu’elles représentaient. Toutefois elles ne permettaient toujours pas de pratiquer le tir sportif.
Au début des années 80 des répliques très ressemblantes tirant à faible portée des billes en plastique de 6 mm de diamètre voient le jour. Les Air Soft Gun étaient nés...
Littéralement, on peut traduire ce terme par "armes à air non létales". Les premiers modèles sont à répétition manuelle (système de compression manuelle d'un ensemble piston- ressort permettant la propulsion de la bille ), mais avec l’ évolution des technologies des systèmes permettant le tir en rafales sont inventés (par l'utilisation d'un gaz - le Fréon ou FLON - ou bien d'un petit moteur électrique alimenté par une batterie de voitures télécommandées). Les premières marques apparaissent : Maruzen, Tanio Koba, Top Tech.
C'est ainsi que dans la lignée de ces évolutions, Tokyo Marui lance le premier vrai AEG : le FAMAS, doté du système Hop Up qu'il fait breveter en 1993.


Fonctionnement et précision étant réunis, les jeunes Japonais montrent vite leur engouement pour ce nouveau loisir , que ce soit en tir sur cibles ou sous forme de simulations de combat.
Le marché se développe avec l’ arrivée de nouvelles marques et le début de l’export.




Quelques précisions supplémentaires sur l'Airsoft

Ce loisir peut être considéré comme un Jeu de Rôle Grandeur nature. Les seules conditions pour y participer sont d'être majeur et d'être équipé de protections oculaires adéquates.
Les mineurs ont aussi leur place, mais avec des lanceurs ne dépassant pas les 0,07 joules (dixit la loi Française, la vente ou mise à disposition de répliques développant plus de 0.07J sont interdites).
Les majeurs, eux, peuvent utiliser des répliques atteignant les 2 joules... au-delà, le lanceur reste un "airsoft gun", mais sort des limites juridiques de l'airsoft et devient donc une arme de 7° catégorie.

A noter que les 2J sont la limite Française, au Japon il s'agit de 1.3J, alors qu'en Suisse / USA / Allemagne, il n'est pas rare de croiser des répliques à 3J ou plus (par contre en Allemagne le tir en rafale est interdit, et aux USA les répliques ont le bout peint en rouge). Chaque pays légifère à sa façon.


Les lanceurs utilisés sont des répliques d'armes réelles ou provenant de films, jeux vidéos , etc...
Ils fonctionnent au gaz, à l' air comprimé (réarmément à la force du bras), ou encore grâce à un ensemble moteur -engrenage- ressort-piston -cylindre mu électriquement appelé gearbox. Il existe des répliques pouvant tirer des rafales atteignant 25 billes à la seconde.
A l'heure actuelle, toutes les répliques sont dotées du système HopUp : une bourrelet de caoutchouc réglable en fonction du poids des billes utilisées, qui grâce à son action sur la bille, lui imprime une rotation inverse à son déplacement et lui permet ainsi de "flotter" beaucoup plus loin.

Un petit schéma explicatif

Les projectiles sont des billes de plastique dur et plein de 6mm de diamètre. Il en existe aussi de 8mm. Elles peuvent être de différentes couleurs et de différents grammages (le référent étant 0,20g). Certaines sont biodégradables respectant l'environnement, fluorescentes, traçantes...

Les parties se déroulent à l'aide de scénarios établis à l'avance.
Ils peuvent être plus ou moins poussés: allant du simple "Team deathmatch" où il faut éliminer l'équipe adverse, aux parties à thèmes mettant en scène des tenues spécifiques et où le roleplay peut tenir une part importante.


Kifkif + Vark alien


Dernière édition par kifkifsaintseiya le Jeu 6 Jan - 9:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'airsoft, une passion, un loisir, une virilité cachée? Ce qu'il faut savoir !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'airsoft, une passion, un loisir, une virilité cachée? Ce qu'il faut savoir !
» Mon autre passion, le airsoft
» La poésie, ma passion.
» [Collection] Lecture et Loisir, Charpentier puis Dargaud
» ANTIC'AGRI a longages (organisé par "LABOUR PASSION")

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Cloth Myth Heaven :: Divers :: Conversations diverses :: Airsoft-
Sauter vers: